Défenseurs des droits de l’Homme
Mahatma Gandhi (1869–1948)

Mohandas Karamchand Gandhi est universellement reconnu comme l’un des plus grands leaders politiques et spirituels du 20e siècle. Honoré en Inde en tant que Père de la nation, il a frayé un chemin et a mis en pratique le principe de Satyagraha, résistance à la tyrannie par la désobéissance civile non violente de masse. Tout en menant des campagnes dans tout le pays pour soulager la pauvreté, élargir les droits des femmes, établir l’harmonie religieuse et ethnique et éliminer les injustices du système de caste, Gandhi a appliqué de manière admirable les principes de la désobéissance civile non violente en Inde pour la libérer de la domination étrangère. Il a été souvent emprisonné pour ses actions, parfois pendant des années, mais il a atteint son but en 1947 lorsque l’Inde a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne. On l’appelle le Mahatma, ce qui veut dire « la grande âme ». Des défenseurs des droits de l’Homme comme Martin Luther King et Nelson Mandela ont désigné Gandhi comme la source de leur inspiration dans leur lutte pour les droits de leurs peuples.