NOUVELLESFAIRE DES DROITS DE L’HOMME UNE RÉALITÉ MONDIALE

HONORER LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME

Des manifestations et des marches ont eu lieu dans le monde, notamment celle-ci au Danemark, afin lancer l’année du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Plus de 170 manifestations ont eu lieu dans 40 nations pour lancer l’année du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH). Cet événement historique a été tenu à la troisième séance de l’Assemblée générale au Palais de Chaillot à Paris, en France.

Cette déclaration est le pilier sur lequel repose des programmes Tous unis pour les droits de l’Homme et Des Jeunes pour les droits de l’Homme. Elle déclare que chaque être humain à 30 droits inaliénables, dont la plupart sont connus par très peu de gens.

Tous unis pour les droits lance donc l’année du 70e anniversaire le 10 décembre 2017 avec 176 événements dans 40 pays, dans 104 villes. Cela s’étend dans le monde entier, de l’Australie à l’Inde et l’Irak, du Cameroun, au Ghana et au Danemark, de la France et en Grèce, puis au Canada et aux États-Unis, jusqu’à Haïti, au Mexique, au Pérou et de retour dans l’océan Pacifique en Nouvelle-Zélande, avec de nombreux autres pays entre les deux.

Au Cameroun, l’équipe d’UHR a été invitée par la Commission nationale pour les droits de l’Homme et la liberté spirituelle à leur événement de lancement, une exposition de deux jours en faveur des droits de l’Homme. L’équipe donnait ensuite des séminaires des droits de l’Homme à 2 000 étudiants dans quatre écoles. Directement au sud-est du Kenya, l’équipe des droits de l’Homme a donné des séminaires au centre pour enfants Pandipieri Kuap et le foyer pour enfants Mama Ngina. Au Maroc, le monument historique Bab al Gharbi à Oujda a été le lieu de rassemblement où les habitants ont signé une pétition pour rendre les droits de l’Homme obligatoire.

À Sydney, une émission radio sur une station indigène, Sydney Kooris, a informé les auditeurs sur leurs droits. Au nord loin de l’été australien, au milieu de la neige de l’hiver Canadien, la ville de Toronto ou les bénévoles de Tous unis pour les droits de l’Homme ont organisé un événement au Centre Science de l’Ontario. Ils ont également participé à la Cérémonie de citoyenneté de la police régionale de York et la célébration de la journée des droits de l’Homme sur l’invitation du directeur de la police.

Au Sud à Washington, l’association a été l’un des sponsors de l’Association National Capital Area de la journée des droits de l’Homme des Nations Unies et c’est là que le haut-commissaire pour les droits de l’Homme a parlé. La célébration de l’antenne de l’association Tous unis pour les droits de l’Homme à Nashville, dans le Tennessee, a été organisé en collaboration avec la Commission des droits de l’Homme du Tennessee, Metro Human Relations Commission, Amnesty International et l’Association des Nations Unies. L’antenne a aussi reçu des proclamations du maire de Nashville et du gouverneur du Tennessee.

Cette déclaration est le pilier sur lequel repose des programmes Tous unis pour les droits et Des Jeunes pour les droits de l’Homme. Elle déclare que chaque être humain à 30 droits inaliénables, dont la plupart sont connus par très peu de gens.

Des jeunes pour les droits de l’Homme Mexique ont établi un partenariat avec Collective Transportation System, qui a publié 20 millions de tickets de métro commémoratifs pour promouvoir la Déclaration universelle. En Équateur une série de séances de formation a été donnée à la police nationale.

En arrière dans l’Atlantique, les manifestations européennes incluaient une au Danemark avec une marche pour les droits de l’Homme menée par les étudiants et les enseignants, une pétition Des jeunes pour les droits de l’Homme en Espagne et l’Association FOARE, une association à but non lucratif qui se spécialise pour aider les réfugiés à se remettre sur pieds et à apprendre leurs droits, et à Budapest, en Hongrie, une marche pour les droits de l’Homme avec 1 600 personnes. En Italie, des groupes ont organisé des événements à Brescia, Florence, Cagliari, Novare et Vérone. Milan a fait sa propre marche pour les droits de l’Homme dans la ville, et à Turin deux églises évangéliques d’Afrique ont participé.

C’est une célébration historique du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme en fanfare dans le monde entier.



PROTECT HUMAN RIGHTS

Joignez-vous au mouvement international des droits de l’Homme en devenant membre de l’association « Tous unis pour les droits de l’Homme ». L’association apporte son assistance aux personnes, aux éducateurs, aux associations et aux institutions gouvernementales de tous les pays du monde dans le but de les sensibiliser sur la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

TÉLÉCHARGER »
TÉLÉCHARGER